SAISON 22 : du 10 octobre 2016 au 10 avril 2017

Assemblée générale de l'association le 13 mars 2017

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 22:47
Dimanche 11 novembre 2007, Marseille, 9h 30. Un vent glacé fouette les visages, un chien errant aboie, un bus passe et s’arrête devant le théâtre des Bernardines. Des hommes, des femmes et des enfants d’abord y montent.  A l’intérieur, la chaleur détend les visages et délie les langues. Certains, épuisés par le manque de sommeil, s’endorment. D’autres sont absents : malades,  ils sont tout excusés , les gastros font rage en ce moment. Quelques - uns encore détaillent les recettes des plats qu’ils ont cuisiné — et dont les odeurs variées embaument l’atmosphère — à leurs compagnons de voyage qui salivent d’impatience à l’idée d’y goûter.
Quelques cent kilomètres plus tard, les cahotements du bus s’accentuent, nous sommes sur les terres de la Roustide.  Les istréens et les martiguois sont là aussi.

Mylène, Laurent et Yoan, tels des guides sherpas en terrain connu, promènent les amapiens dans les serres en leur expliquant la culture du fenouil ou encore la meilleure façon de planter les choux. Jocelyne, fidèle à son habitude, n’en finit pas d’accueillir les amapiens et amis qui affluent sur son exploitation. Au total, 180 personnes foulent les terres qui donnent vie aux fruits et légumes qu’ils dégustent chaque semaine. Afin de rendre honneur à cette terre, les amapiens ont apporté en offrandes force quantité de quiches, tartes, gratins, gâteaux et boissons en tous genres.

L’heure du repas arrive, et, Jocelyne a la joie de nous annoncer que le projet verger (fruits des 4 saisons) lancé cet été est un succès, et qu’il verra le jour en partie grâce aux donations des amapiens. Jean – François a la larme à l’œil, il va pouvoir revenir à ses premiers amours (d’agriculteur) : la culture d’arbre de forme « plein vent ». 
Pour immortaliser la création de ce verger, Julian, un amapien marseillais et mosaïste de surcroit a réalisé une œuvre en mosaïque.

Une dernière ballade dans les cultures en plein champ et nous retournons à la douce tiédeur du bus qui nous ramène à Marseille le cœur léger d’avoir passé la journée avec nos agriculteurs « de famille », l’esprit joyeux en pensant aux futurs fruits que nous — ou nos enfants récolterons et les paupières lourdes d’une journée passée en plein vent et en plein soleil.

PS : Si certains parmi vous ont pris des photos, merci, si le coeur vous en dit d'envoyer vos préférées à Guilbert en cliquant sur son prénom, afin d'illustrer cet article.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre - dans Portes ouvertes
commenter cet article

commentaires

Pierre 19/11/2007 18:50

Déso Julian, erreur réparée.A+

Julian 19/11/2007 18:49

Cher guilbert!!!! Merci a qui a fait cet cr. Je suis ravi que vous ayezez passé une très belle journée, mais je ne suis pas ceramiste, je suis MOSAISTE!!!! mosaiste ! ! ! ! m o s a is t e ! ! ! . . . Ce n'est pas grave. C'est que une metier , et moi , je reste julian . Ca changera pas. Salut de la s s rotterdam à wilhelmshafen, ou il ya un manque de soleil effrayante. Ciao

laurent le jardinier 17/11/2007 09:22

quelle âme de poête ce Pierre...