SAISON 22 : du 10 octobre 2016 au 10 avril 2017

Assemblée générale de l'association le 13 mars 2017

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 18:58
Compte-Rendu réunion coups d'pousses

Le lundi 11 janvier 2016,Pierre Migot (36 ans) salarié depuis avril 2015 de l'association Coups d'pousses est venu nous parler de cette couveuse de paysans.
Il a une formation de géographe à la base et a beaucoup voyagé avant de s'occuper de la gestion de cette couveuse.

Coups d'poussses c'est une association gardoise crée en 2011 suite au projet du maire de Barjac de sauvegarder la Grange des prés, une exploitation en péril (cf. le film "Nos enfants nous accuserons"http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/).
Cette grande ferme a été achetée par la Foncière Terre de Liens et a été ouverte aux producteurs qui le souhaitent pour qu'ils viennent s’installer sur cette ferme pour y construire un projet professionnel commun basé sur la mutualisation des outils de production et l’entraide.
La couveuse d’activité, Coups d’Pousses, accueille des candidats à l’installation qui bénéficient d’un accompagnement personnalisé pour le démarrage de leur projet.
La commune de Barjac entend bénéficier de ces nouvelles productions pour approvisionner son restaurant municipal qui confectionne 250 repas biologiques quotidiennement pour les écoles et les personnes âgées du territoire.

Coups d'pousses a pour objet d'organiser pour des porteurs de projets d’installation agricole, les moyens d’expérimenter la faisabilité de leurs projets. Les moyens reposent sur la mise à disposition de foncier, de matériels et d’assistance technique, ainsi que la fourniture d’un cadre juridique, économique et technique adapté.
Coups d'pousses est composée de membres institutionnels (ADEAR, Terres de liens, CIVAM ,BOUTIQUES PAYSANNES,MFR,CHAMBRE DAGRICULTURE ...) et de paysans parrains qui aident les producteurs à tester leurs projets agricoles. Pour le moment, cette couveuse répartit ses actions sur 9 productions (maraîchage, élevage, plantes médicinales, ...)

Il faut savoir que pour pouvoir bénéficier des aides à l'installation, les producteurs doivent avoir moins de 40 ans, 5 ans d'expérience et un diplôme: soit le BPREA (seulement 7sem de formation pratique), soit une BTS agricole (9sem + 12 sem de formation pratique), soit un diplôme d'ingénieur agronome (formation essentiellement théorique).
Toutes ces formations manquent cruellement de pratique et ne permettent pas aux candidats de s'installer dans de bonnes conditions. C'est pour cela que les couveuses sont nécessaires, qu'elles se développent partout en France et qu'elles sont reconnues par les autorités comme des structures de formation donnant droit aux aides à l'installation. La première couveuse agricole en France a été créée en 2009, et il en existe environ 60 actuellement regroupées sous le nom de RENETA (Réseau National des Espaces Tests Agricoles).
L'avantage de ces structures c'est d'éviter les échecs. En sortant de la couveuse les producteurs ont eu le temps de peaufiner leur projet et ceux qui se lancent réussissent. Certains renoncent à l'issue du test, mais ils auront bénéficié d'une expérience enrichissante et n'auront pas eu à vivre l'échec qu'aurait eu leur projet s'ils avaient tenté de le mener seuls.


Le projet pour la Roustide consiste à former 4 paysans au maraîchage biologique pendant 2 ans, sous la férule d'un chef de culture. Dans le futur, la Roustide pourra éventuellement développer son espace test vers de l'élevage, de l'arboriculture, ... mais pas dans l'immédiat.
Cette exploitation va servir de pépinière pour former des paysans en AMAP.
Nous aurons, en tant que consom'acteurs, un rôle à jouer pour aider les producteurs en test à créer leur nouvelle AMAP.
On peut par exemple leur donner des conseils pour mettre en place une AMAP dans la région où ils vont s'installer ou éventuellement les aider à trouver des amapiens.
Le prêt que l'on va faire va permettre à Coups d'pousses d'acheter le matériel agricole de la Roustide. Cela donne une garantie aux prêteurs, car ce matériel pourra toujours se revendre si jamais la couveuse ne marche pas comme prévu.

Il peut être intéressant de faire appel à un CIGALE (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire) pour financer une partie de ce projet (http://cigales.asso.fr/).


Calendrier prévisionnel:
Janvier: mobiliser nos réseaux pour trouver les 50000 euros manquants. Création d'un film de 5 min.
Février: Rencontre de tous les partenaires avec Coups d'Pousses à la Roustide. Création d'un document de prêt et d'un document de don.
Mars: Signature des documents. Etablissement des contrats de l'AMAP par Coups d'pousses. Signature d'un contrat avec un chef de culture et 4 candidats producteurs.(couvés)
Avril: Démarrage de la couveuse. Parrainage de Jean-François 1j/sem jusqu'en octobre. Parrainage avec Jocelyne (viendra à la livraison 1fois/mois jusqu'en octobre).

Sinon il faut prévoir une mauvaise année 2016 en terme de production agricole à cause de l'arrivée tardive de l'hiver qui a empêché la végétation de se reposer et qui favorise les risques de gelées tardives.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Guilbert de la Roustide - dans AG - réunions et compte-rendus
commenter cet article

commentaires

Christophe 29/01/2016 08:34

Il est bien ce Pierre. IL m' a fait bonne impression. Par contre on est obligé de garder nos deux vieux paysans encore une année?
( et toc)