SAISON 22 : du 10 octobre 2016 au 10 avril 2017

Assemblée générale de l'association le 13 mars 2017

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 23:03

 

PICT0051

 

 

Afin de mieux connaître ses nombreux engagements, nous avons demandé à Jocelyne de nous faire un résumé. Comme elle le souligne souvent, la reconversion de son exploitation en AMAP lui a changé la vie en tant qu’agricultrice. Le retour d’expérience lui permet aujourd’hui de militer pour un monde agricole en grande difficulté.

 

Jocelyne Fort

parcours et engagements militants

fait le 6 mars 2013 par Jocelyne Fort, 58 ans cette année, d’abord et avant tout paysanne

 

Civam Racines Gard Lozère
Je suis vice-présidente de l’association, qui a pour objectif l’éducatif dans tous les sens du terme. Je reçois sur l’exploitation des classes (de la maternelle à l’université) et je me déplace aussi dans les écoles pour faire connaître le métier de paysan, l’agriculture biologique et ses
pratiques. Ces interventions et l’accueil - visite à l’exploitation sont rémunérés.


Cette année, nous organisons pour la première fois dans le Gard le dernier week-end d’avril

« de ferme en ferme ». Cet événement existe depuis 15 ans dans d’autres départements de France. L’objectif est de faire découvrir le métier de paysan à travers un parcours de
différentes fermes.


Je suis également adhérente à ALLIANCE Provence (fondateur des AMAP en France). En tant que consultante de l’association (nous sommes 3 paysans sur la Région PACA), il s’agit de parrainer les paysans en AMAP sur la technique et la commercialisation.
Aujourd’hui, on se trouve confronté à des problèmes sur les AMAP dans le relationnel, la revente, etc… Ceci est aussi rémunéré. 

http://allianceprovence.org/

 


Par ailleurs, je suis sollicité plusieurs fois dans l’année pour intervenir sur des conférences principalement concernant l’alimentation, la durabilité des exploitations agricoles, la vie dans les campagnes, les amap, les circuits courts, l’agriculture biologique, etc…
Je suis vice-présidente du CFFPA du Gard (Centre de Formation Professionnelle et de la Promotion Agricole) à Rodilhan. Nous recevons régulièrement des stagiaires à la Roustide, principalement des personnes en reconversion professionnelle. J’interviens sur des formations « Comment devenir paysan en AMAP ? » avec les ADEAR (associations départementales et
régionales qui aident les porteurs de projet à l’installation).
http://www.agriculturepaysanne.org/


En 2005, j’ai rencontré l’association SOLIDARITE PAYSANS 30 qui nous a aidé dans nos difficultés sur l’exploitation. Aujourd’hui, depuis maintenant 6 ans, je suis bénévole, administratrice dans l’association en aidant les paysans en difficulté : moralement et ils en
ont bien besoin (60% au bord du suicide), car c’est plus facile d’expliquer à un autre paysan sa situation qu’à des institutions, et techniquement en les reconvertissant en agriculture biologique. Ce qui peu être une solution financière en les faisant passer en AMAP.
C’est ce que nous appelons du parrainage…
Tout cela pour maintenir la paysannerie dans nos campagnes.
http://www.solidaritepaysans.org/

En tant qu’administratrice de Solidarité Paysanne LR, j’aide à la construction de l’association afin de former des équipes sur les départements du Languedoc Roussillon. Car malheureusement, il y a des paysans en difficulté partout. Il existe une association nationale
qui a été créé par le syndicat agricole de la Confédération Paysanne où je suis aussi adhérente.


Aujourd’hui, nous sommes en train de monter une épicerie solidaire sur le Gard avec l’UDAF, qui est une association qui s'occupe de personnes en grande précarité et les suit souvent en tant que tuteur.
 http://www.udaf30.fr


Je suis aussi adhérente et administratrice au CIVAM Languedoc Roussillon (Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) qui travaille sur les circuits cours, sur l’eau à la campagne et dans les ville, sur l’intégration en milieu rural, sur les non pesticides … et aussi sur l’éducatif, et aujourd’hui je supervise le montage d’une couveuse agricole qui devrait voir le jour en 2013. L’objectif est de mettre en conditions réelles sur 2 ans, des personnes sortant de formation agricole manquant de pratiques techniques, gestionnaires et commerciales dans le but d’installer le maximum de paysans en les faisant rentrer dans les réseaux agricoles.
http://www.civamgard.fr/
http://www.civam-lr.fr


Partager cet article

Repost 0

commentaires

lunch ideas 28/04/2014 09:08

Most of the people are unaware of the benefits of organic farming. Organic farming takes a proactive approach as opposed to treating problems after they emerge. It aims to produce food while establishing an ecological balance to prevent soil fertility or pest problems.