SAISON 22 : du 10 octobre 2016 au 10 avril 2017

Assemblée générale de l'association le 13 mars 2017

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 12:00



RÉUNION DE FIN DE MOIS DE
L’ASSOCIATION « LA ROUSTIDE-COURS JULIEN » 
30 novembre 2009

Présents sous réserve d’oubli: Jean-François, Cathy, Olivia, Murielle, Gaëlle, Laurence, Julian, Max, Bertrand, Maryline, Laurence, Laurent, Emilie, Nico, Christine, Michel, Jérôme, Mireille.

 

Point sur les paniers manquants

 

En tout, 20 gros paniers manquants.

 

Les paniers sont répartis de la façon suivante :

- Istres : 49 petits et 13 gros

- Martigues : 63 petits et 18 gros (+4 paniers à l’essai)

- Marseille : 93 petits et 13 gros

- Hangar : +1 gros

- Nîmes : 27 petits et 4 gros

- Villeneuve lès Avignon : 12 petits et 7 gros

 

Solutions envisagées ou déjà en cours :

- Un article dans la Provence le WE dernier devrait avoir des retours positifs;

- Un restaurant d’Istres prend 2 gros paniers toutes les semaines;

- Une épicerie solidaire à Marseille;

- Le restaurant « la Cantinetta » (c’est ça ?) pourrait être intéressée par des légumes frais;

- La proposition d’Armand (de Villeneuve) d’acheter des paniers « découverte » pour en faire profiter ses proches est appréciée mais elle ne nous semble pas une solution pour Marseille pour des questions de gestion au coup par coup, il est demandé à Jean-François le volume de réserve de son camion pour la livraison sur Marseille.

 

Point sur le projet-verger
La tombola des portes ouvertes de novembre a rapporté 360€, qui se cumulent avec les 430 € de l’année dernière. Donc 790€.
Il sera fait un point des sacs vendus et restants. Le seuil de rentabilité a été atteint et les ventes sont donc 100% au bénéfice du verger.
Jocelyne doit faire un point des dépenses restant à faire pour le verger, ainsi qu’un point sur les dons acquis.Deux difficultés se cumulent pour essayer de trouver des financements pour le verger : 

- Le fait de se situer entre 2 régions (PACA pour 3 AMAPs, et Languedoc-Roussillon pour les autres et le verger);

- Le fait que le verger soit « l’affaire » de  privé et d’associatif;

- Un 3° point aussi est le fait que le verger soit déjà crée. Beaucoup de subventions sont réservés à des « projets ».

 

Pour essayer d’effacer ces difficultés, plusieurs propositions se dégagent des réflexions du groupe-verger :

- Une seule AMAP (ex : Marseille) se chargerait du verger vis à vis des financeurs, Jérôme confirmant par ailleurs que PACA est plus riche que LR. Bien entendu, toutes les autres AMAPs et AMAPiens seraient associés, mais on garde l’idée d’une asso par rapport à l’aspect administratif;

- Création d’une association spécifique au verger, avec pour inconvénient de perdre l’antériorité des actions depuis le début;
- Rencontre avec ESIA, un bureau qui fait du conseil aux assos, pour optimiser la situation;

- Notion d’utilité publique ? A creuser.

 

Pour finir, Jean-François doit nous faire un calendrier des ateliers pédagogiques du verger à prévoir. 

 

Journée formation
Il est décidé une journée formation le samedi 12 décembre pour rebâchage de 4 serres. Information à faire +++ lundi prochain (flyer, panneau, et blabla personnes) et sur le blog. 
Rappellons que la participation à ces ateliers de formation est libre et volontaire, et en aucun cas payée d’une quelconque façon et encore moins par des paniers ou des déductions sur les paniers ou des légumes supplémentaires…

L'AG annuelle
La date est fixée au 27 février 2010 (samedi après-midi) pendant la période creuse de l’année. L’accent est mis sur le travail nécessaire en amont sur les questions à traiter (statuts, annualisation etc…) pour présenter à l’AG des propositions et les soumettre au vote. 
Lieu à définir, de préférence hors du centre social. 

 

Communication
Gaëlle relance l’idée d’un groupe de travail sur la communication auprès des amapiens, afin de les fidéliser grâce à une meilleure compréhension des objectifs d’une amap ; elle est volontaire pour ce travail ainsi que Laurence. Les inscriptions sont ouvertes! 
Il est reparlé d’une feuille de choux à mettre dans les paniers.

Partager cet article

Repost 0

commentaires