SAISON 22 : du 10 octobre 2016 au 10 avril 2017

Assemblée générale de l'association le 13 mars 2017

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 11:38

Compte-rendu de l'AG de la Roustide Cours-Julien

du 14 janvier 2013

 

Jocelyne Fort ouvre la séance et salue la mobilisation pour cette AG.

Nous sommes, à ce stade, 38 membres présents dont 10 représentés.

 

Bilan financier

 

Émilie présente les comptes sur deux périodes :

- année civile 2012 : résultat -125 €

Augmentation de l'assurance et de la convention avec le centre social

- oct 2011 - oct 2012, pour coller avec les saisons de l'Amap : résultat +139 €

 

Question : pourquoi une assurance ?

- obligatoire pour une association

- couvre les membres pendant la distribution et les journées à la Roustide

 

Question (JJ Boitard) : est-ce qu'elle couvre les risques d'intoxication alimentaire ?

Non, les membres contractent directement avec Jocelyne pour la fourniture de légumes et œufs, c'est donc elle qui est responsable de cet aspect-là et non l'association.

 

Jocelyne nous informe qu'une loi est en discussion à l'Assemblée nationale pour faire payer à l'Amap une taxe en fonction du chiffre d'affaire. Là encore, c'est se tromper de cible, ce sont les paysans qui font le chiffre d'affaire et non l'Amap.

 

Opération gobelets

Nous avons fait fabriquer 720 gobelets par la Boutique écologique dont l'achat a été pris en charge par chacune des Amaps et par Jocelyne.

La part de notre Amap s'élève à 142,32 €.

Le but est de contribuer au financement du verger.

Le principe est le même que sur un festival : le membre paye une consigne d'un euro pour utiliser le verre, il peut donc le conserver pour ce prix-là.

Les verres sont également vendus au prix d'un euro minimum.

Cependant, notre Amap fonctionne beaucoup sur la confiance et dans les faits, les membres ne payent que s'ils gardent le gobelet (pas de consigne pour l'utilisation).

 

Le bilan financier laisse apparaître une dépense de 31 € en faveur de la préfecture : cela correspond à la modification du fonctionnement de l'association (adoption du collège).

Les statuts seront déposés sans frais, une fois adoptés par la présente AG.

 

Adoption du bilan financier à l'unanimité.

 

Bilan moral

Caroline présente le bilan moral

Retour sur l'histoire du verger (par Mireille)

Un projet né il y a cinq ans à l'initiative d'un groupe d'amapiens souhaitant avoir des fruits (jusqu'ici, Jocelyne et Jean-François achètent les fruits qu'ils nous proposent) mais sans grever le budget de la Roustide. De plus, des terres sont disponibles.

Il ne reste qu'à trouver des fonds.

Une première souscription apporta 6000 €.

Ont été plantés 500 arbres fruitiers et 300 pieds de vigne et de kiwi.

En tout, cela représente 48 variétés anciennes de fruits.

 

Actuellement le verger n'est pas entièrement financé. Le prix estimé sur quatre ans était de 20000 €. Il y a eu 13500 € de dons, donc 6500 € supportés par la Roustide.

Le coût du verger inclut bien sûr l'achat des arbres mais aussi, l'arrosage, l'entretien.

Il faudrait en outre consacrer un demi-poste rien que pour le verger, ainsi qu'une nouvelle chambre froide (coût 7000 €).

 

Plusieurs actions ont été effectuées pour récolter des fonds :

- fabrication et vente de sacs en coton bio (il en reste 80 sur les 350 de départ)

- fabrication et vente de gobelets

- tombolas lors des journées portes ouvertes

 

Jean-François précise que cette année, sauf problème climatique comme l'an dernier, nous aurons des abricots, des pêches et des poires du verger dans nos paniers.

 

Il avait été imaginé une alimentation en eau par une source, mais le projet n'a pas avancé pour l'instant.

 

Actuellement les fruits sont produits en bio par Claude Vignant (pas sûr de l'orthographe) à Graveson

 

Situation actuelle de la Roustide

La nouvelle saison a démarré avec une augmentation du nombre de paniers. Le nombre de partants fut faible et largement compensé par les arrivants.

Actuellement, notre Amap compte 81 paniers, 11 maxi paniers pour 92 adhérents.

Toutes Amaps confondues, Jocelyne fournit 235 paniers et 38 maxi paniers.

Les maxi paniers représentent 21% du chiffre d'affaire.

Jocelyne a révisé à la baisse ses objectifs d'il y a quatre ans (200 maxi paniers).

En effet, fournir plus de paniers impliquerait un poste de travail supplémentaire.

Actuellement la situation est relativement stable.

 

La Roustide finance, en plus de Jocelyne et Jean-François, deux CDI, deux saisonniers et quatre stagiaires.

L'objectif est de les maintenir.

 

Les dettes sont épurées à 70 %.

 

Nouvelles du poulailler

Renouvellement du cheptel l'été dernier. Nous avons reçu une poule (par amapien en contrat œufs le souhaitant) au mois d'août, à préparer au pot.

Un renard a mangé trente vieilles poules à lui tout seul.

Les nouvelles poules sont très productives (18 œufs pour la première distribution de l'année) et il serait possible, voire souhaitable, de proposer encore quinze contrats œufs.

800 œufs ont déjà été congelés en vue de la journée portes ouvertes du mois de mai prochain.

 

Le bilan moral est adopté à l'unanimité

À ce stade, nous en sommes à 46 votants dont douze procurations.

 

Renouvellement du collège

Les statuts imposent huit membres minimum.

Onze personnes se proposent :

1 Marie-Line Duchâble

2 Mireille Cambon

3 Dimitri Robert

4 Marie-Christine Maillet

5 Émilie Parent

6 Catherine Dieterlen

7 Florence Laupie

8 Michel Muguet

9 Christine Massimelli

10 Caroline Perron

11 Bernadette Grisot

 

C'est peu mais il est toujours possible de rejoindre le collège en cours d'année.

Tous les changements seront notifiés dans le cahier prévu à cet effet.

 

Le collège est élu à la majorité absolue.

 

Groupes-actions

Gestion

Trésorerie, secrétariat, administratif (entre-autres contrats, renouvellement)

- Florence Laupie

- Giliane Isnard

 

Logistique

- Jean-Jacques Boitard

- Michel Muguet

- Catherine Raybaud

 

Animation

- Marie-Christine Maillet

- Bernadette Grisot

- Émilie Parent

- Dominique Betton

- Dimitri Robert

 

Communication

- Marie-Line

- Bertrand

- Catherine Dieterlen

- Dimitri Robert

 


Questions diverses


 

Hausse de la cotisation au centre social du Cours-Ju

Douche  froide de cette fin d'été 2012, la nouvelle directrice (pourtant  adhérente à titre personnel à l'Amap) nous demande 1440 € pour l'année  alors que nous payions jusqu'ici 120 € (multiplication par douze !).

Étant  pris de cours pour un éventuel déménagement nous avons choisi la  négociation. Du coup, le tarif est passé à 400 € pour l'année.

Mais tout laisse à penser que la directrice va l'augmenter pour arriver rapidement à ses fins.

Donc,  nous avons, en septembre dernier, recensé les lieux d'où viennent les  adhérents (soit l'habitat, soit le lieu de travail). Le barycentre ainsi  établi se trouve au niveau de la Plaine. Si nous déménageons, c'est  donc vers ce secteur que nous chercherons en priorité.

Autres  critères : la distribution doit se faire en intérieur (obligation  légale, nous n'avons pas le droit de distribuer sur la voie publique) et  le lieu doit être accessible par le camion de Jocelyne et  Jean-François.

 

Que faire ? Se maintenir au centre social ? dans quelles conditions ? déménager ? où ?

La question doit revenir rapidement à l'ordre du jour des réunions du dernier lundi (d'ici Pâques, soit le 31 mars).

 

Nous faisons appel à toutes les idées que pourraient avoir les membres de l'association, n'hésitez pas à en discuter le lundi soir, même lorsqu'il n'y a pas réunion.

 

Coup de froid de février 2012

Le froid et le vent ont occasionnés de gros dégâts.

Malheureusement, cela n'a pas été reconnu comme catastrophe naturelle.

De plus, les assurances ne couvrent pas les serres en plastiques, seulement les serres en verre à des tarifs prohibitifs (en plus du tarif de la serre).

La hausse d'un euro sur le prix du panier permet d'engendre 15000 € de chiffre d'affaire sur un an, qui seront utilisés pour rebâcher.

 

Vie de l'association

Prochaine action : journée pédagogique du 26 janvier

Notre association a besoin de sang neuf. L'ambiance y est plutôt meilleure que dans beaucoup d'autres Amaps, il y a une vraie convivialité entre les membres et il faut entretenir cette convivialité.

Nous constatons avec plaisir la participation plus importante qu'à l'habitude lors de cette AG.

 

Sont relancés les groupes d'actions :

- gestion (trésorerie, secrétariat, administratif)

- logistique (relations avec le centre social, organisation des distributions et des sorties à la Roustide)

- animation (promotion d'événements festifs, rencontres, projections, etc.)

- communication (blog, diffusion, supports d'information)

 

Émilie et Mireille : plus nombreux nous sommes à gérer le renouvellement des contrats, plus agréable c'est.

 

N'hésitez pas à rester lors des réunions du dernier lundi du mois : elles sont ouvertes à tous les membres.

 

Parainnez de nouveaux amapiens à l'image de Jocelyne qui a parainné quinze paysans au cours des six dernières années.

 

Partenariat avec la Cascade

La Cascade est un restaurant solidaire sur le Cours-Julien où nous portons notre surplus de légumes après la distribution.

Ainsi, pas d'abus sur la répartition des surplus.

Sachant que le surplus étant essentiellement dû aux paniers non récupérés.

 

Le partenariat avait été interrompu suite au changement de directeur.

Mais Laurence a rencontré le nouveau directeur fin décembre et ce dernier est très motivé pour continuer.

Pour information, la Cascade propose également des colis à 3 € avec du frais (dont des légumes de la Roustide) et des conserves.

Nous avions cru fut un temps que la Cascade revendait les légumes.

 

Vente de produits autres que ceux de Jocelyne et Jean-François

Les statuts confèrent une exclusivité à Jocelyne et Jean-François et cela pour plusieurs raisons :

- la convention avec le centre social ne reconnaît que Jocelyne et Jean-François

- cela induirait une perte de relation avec les paysans et transformerait la distribution en un marché paysan

- peu de place sur le lieu de distribution

- il n'est pas possible de réaliser des portes ouvertes chez tous les paysans

- lorsque vient l'AG, les doléances sont centrées sur les légumes

 

Plusieurs pistes sont évoquées sans pour autant être actées ni trancher la question :

- possibilité de présenter des produits (comme ce fut le cas pour le jus de pomme)

- possibilité de vendre sur un autre lieu (comme ce fut le cas pour l'agneau)

- faire des liens sur le blog pour faire connaître de nouveaux paysans

 

En revanche, la loi nous interdit d'échanger de l'argent sur le lieu de la distribution, tout doit se faire par contrat.

 

Discussion autour des statuts et du règlement intérieur

Les nouveaux statuts actent le fonctionnement en collège de l'association.

Ils sont adoptés, ainsi que le règlement intérieur.

L'adhésion à l'association reste fixe pour l'instant.

 

PICT0100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gobelets Amap

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5308

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PICT0095

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PICT0170

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le 08 02 2012 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Resto-La-Cascade-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires