SAISON 22 : du 10 octobre 2016 au 10 avril 2017

Assemblée générale de l'association le 13 mars 2017

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 11:55

Les Brèves estivales d´Alliance Provence

Réseau régional des AMAP n° 80

 

 

Zone de Texte: Alliance Provence 17, rue D. Melchior 83000 TOULON 04.94.98.80.00 allianceprovence@wanadoo.fr

 

Vie du réseau des AMAP

Un Kit contrat d’AMAP

Le contrat est certainement un des ciments les plus importants pour les AMAP : il formalise la relation d’engagement solidaire et réciproque entre consomm’acteur et producteur, il précise la teneur de ce partenariat, ses valeurs, sa visée, mais aussi et surtout les aspects pratiques de l’organisation du partenariat. Nous avons travaillé depuis plusieurs mois avec l’association BABALEX à une évaluation des contrats existants, pointé les manques, réfléchi à une plus grande corrélation entre contrat d’engagement et éthique des AMAP.

Ce travail se conclura par la prochaine rédaction d’un kit contrat d’AMAP. Afin d’échanger sur le contenu de ce futur kit (à partir d’une première mouture), nous invitons les responsables d’AMAP et producteurs à participer à une réunion de travail le mercredi 22 juillet à 18h à la Salle de la Verrière de la Maison du Peuple de Gardanne (13). Nous terminerons la soirée par un repas partagé.

 

Pas de villes sans paysans ! les AMAP se mobilisent pour le maintien de terres agricoles !

La Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole et la Ville de Marseille révisent actuellement leurs documents d’urbanisme, SCOT et PLU. L’antenne locale marseillaise d’Alliance Provence a lancé une pétition, pour sensibiliser les citoyens au maintien de terres agricoles.

Les constats sont lourds : depuis 1980, plus de 2 700 hectares de Surface Agricole Utile ont disparu au profit de l’étalement urbain (il n'en restait plus que 1 300 ha en l'an 2000), et le territoire de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) ne compte plus que 150 agriculteurs (alors qu’ils étaient plus de 1300 en 1980). La reconquête de ces 2 700 ha permettrait de nourrir chaque semaine en légumes locaux et de saison l'équivalent de 70 000 Marseillais et de créer 1000 emplois salariés !

Nous vous invitons à télécharger et diffuser la pétition autour de vous, en allant sur  http://allianceprovence.org/spip.php?article445

 

 

Du côté des producteurs

Visite des essais du GRAB en maraîchage biologique, le jeudi 23 juillet à partir de 16 H

A la station d’expérimentation du GRAB à Avignon, le Groupe de Recherche en Agriculture Biologique propose ce 23 juillet une visite de sa station d’expérimentation, notamment les résultats des essais variétaux sur la tomate, l’influence de l’irrigation sur la tomate, les résultats de l’installation de bandes florales attractives pour les punaises mirides Macrolophus et Dicyphus, prédatrices d’acariens, d’aleurodes, d’œufs de chenilles ...

Des infos complètes sur www.grab.fr 

 

Certificat de spécialisation "conduite de productions en agriculture biologique" à Carpentras

Le CFPPA de Carpentras vient de lancer un nouveau certificat de spécialisation à l’agriculture biologique… la formation parfaite pour les candidats à l’installation agricole. La formation débute le 30 novembre prochain et dure 7 mois. Infos et inscriptions sur http://campus.louisgiraud.online.fr

 

Un camp européen de jeunes paysans à Minerve (34)

„Reclaim the fields“, tel est le nom des organisateurs de ce camp de jeunes et futurs paysans, prévu du 30 septembre au 4 octobre prochains à Minerve dans l’Hérault. Au programme : des ateliers d’échanges sur les thèmes « s’installer en agriculture », « travailler en agroécologie », « accéder au foncier », etc.. Pour en savoir plus ou vous inscrire, contacter camp2009@reclaimthefields.org

 

 

Agenda - Actu

Résidus de pesticides dans les aliments : la France obtient de mauvais résultats selon la dernière étude de l'EFSA ! 

« L’EFSA vient de rendre public le nouveau rapport sur les résidus de pesticides dans les aliments dans l’Union Européenne. La France obtient de mauvais résultats ! (…) Ainsi ce sont 7,6 % des fruits et légumes analysés en 2007 qui dépassaient les Limites Maximales en Résidus (6% en 2006). Pour les céréales, l’EFSA indique que 8,16% des céréales analysées en France dépassaient ces LMR en 2007 (contre 1,37% pour l’UE) ! Pour mémoire ce n’étaient que 1% de ces mêmes céréales qui dépassaient les LMR en France en 2006 ! De même, si le pourcentage de fruits, légumes ou céréales contenant plusieurs résidus à la fois a légèrement diminué dans l’UE, en France le nombre d’échantillons contenant plusieurs résidus a fortement augmenté de 25,8% en 2006 à 32,75 % en 2007 !! (…)

Face à cette contamination inquiétante de nos aliments par des pesticides, il est plus urgent que jamais de mettre en œuvre les décisions du Grenelle de l’environnement pour aboutir rapidement à une réduction de 50% de l’usage des pesticides... » déclare François Veillerette, Président du MDRGF. »

Source www.mdrgf.org

 

Copenhague-2009, l'ultimatum climatique

« ON NE NEGOCIE PAS AVEC LE CLIMAT, ON AGIT » C’est autour de ce mot d’ordre que de nombreuses ONG viennent de lancer une grande campagne, à l’approche de l’important rendez-vous sur les négociations entre gouvernements sur le climat, prévu en fin d’année à Copenhague. Nous vous invitons à consulter leur site et soutenir la démarche en allant sur  www.copenhague-2009.com

L’agriculture devrait être au cœur des débats lors de cette rencontre de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC). « D'après les statistiques, pour la période 1990 – 2005, les pratiques agricoles contribuaient à 17% des émissions globales. De plus, la pression grandissante sur les terres agricoles va devenir un des principaux moteurs des déforestations. Or les pratiques de déforestation contribuent aussi fortement à la production de gaz à effet de serre »

L’agriculture paysanne et familiale est une réponse importante à l’urgence climatique, tel est le message fort des paysans de la Via Campesina. Vous trouverez une contribution intéressante au débat sur le climat, de Joop de Koeijer, membre du comité  de la Coordination Européenne Via Campesina sur http://www.eurovia.org/spip.php?article78

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Guilbert de la Roustide - dans Alliance Provence
commenter cet article

commentaires