SAISON 22 : du 10 octobre 2016 au 10 avril 2017

Assemblée générale de l'association le 13 mars 2017

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 14:16
Comme tout les troisièmes samedi du mois, Jocelyne et Jean-François organisait un atelier pédagogique à La Roustide !
Ce samedi, nous nous sommes retrouvé vers 9h00 pour partage un petit café et les volontaires se sont vus proposé le programme suivant : explication et montage de deux serres et démonstration de pose des plants de melon et de concombre.


Le premier atelier rassemblait 11 néophytes, sous les conseils de Jocelyne et Laurent. Equipés de gants, pour désherber les bords intérieurs des serres. Pendant ce temps, Jean-François c'est occupé de préparer des ruches et de récupérer des essaims d'abeilles pour la pollinisation.

Pour protéger les pousses qui  allaient être plantées, nous avons fait la course aux escargots. Certains ont d'ailleurs crû qu'ils allaient nous prendre de vitesse...


Pour les deux cultures que nous préparons, l'arrosage se fera par goutte à goutte. Les tubes sont donc tirés sur tout le long de le serre et cela détermine ainsi où seront les lignes de plantation et où seront les allées. Les tubes de goutte à goutte sont percés tout les 30 cm. Ils sont noués à la fin de la serre et reliés au réseau d'eau à l'entrée.


Il est important de bien placer les trous vers le haut (bandes bleues) pour qu'ils ne se bouchent pas de terre entre deux arosages.



Une fois que les lignes sont en place, nous avons découvert le tourteau de ricin. C'est un composte fait à base de ricin qui a deux particularités : il joue un rôle d'engrais et protège les racines des nématodes: larves qui remontent avec la chaleur et qui empêchent le développement des plantes en se fixant sur leurs racines.



Le paillage est fait avec un plastique noir qui empèche les herbes de se développer  en privant la terre de lumière. Il doit être centré sur les goutte à gouttes. Un repère tout les 25 ou 30 cm permet de disposer les plants de façon régulières.



La plantation à proprement dite peux commencer. Maintenant, nous allons partager un repas sous le toit du hangar.
Les plants sont réalisés à La Roustide. Se sont des pousses issuent de graines plantés dans la tourbe.

Pour planter, c'est très simple, il suffit de percer le plastique sur une marque, de passer la motte du plant dans le trou et de l'enfoncer dans la terre qui a été mouillée par le goutte à goutte. Il est très important de reboucher le trou autour du plant avec de la terre. Si il n'est pas rebouché, il se créé une cheminée d'air chaud autour du plant ce qui l'assèche.




Nous finissons par un petit tour des serres où Jean-François nous apprend la différence entre deux types de paillage, la composition du plastique des serres, les dégâts causés par les pucerons, la contre-attaque (mais un peu tard) d'auxiliaires (prédateur), le business des auxiliaires basé sur le même système que celui des semences ou encore le business des abeilles pour la pollinisation.

C'est enfin le moment des discussions sur le système amap autour d'un café.

Encore une journée bien remplie de rires, de rencontres, d'apprentissages et d'échanges!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Guilbert de la Roustide - dans Journées pédagogiques
commenter cet article

commentaires

scea la roustide 19/05/2008 20:29

parfait guilbert. le reportage est bon !!!j'espère que tout le monde a bien compriscette fois nous avons préparé les serres ensemble pour la première fois la plantation s'est réalisée du début à la finmerci à tous ceux qui nous ont aidé et à la prochaine fois pour autre chosejcoelyne et jean françois