SAISON 21 : du 18 avril 2016 au 03 octobre 2016

Prochaine réunion le 27 juin 2016 !

 

Envie de nous écrire ?

Ecrivez à l'association ou au webmaster en cliquant ici.

 

N'hésitez pas à laissez des commentaires au bas des articles. Merci de signer d'un nom et d'un mail, ou nous pourrions supprimer vos écrits...

15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 13:55

Personnes présentes : Claire, Emilie, Julien, Mireille, Catherine, Laurent, Francesca, Maxime

·         Rencontre avec le centre social :
Laurent Brunet et Francesca ont rencontré le directeur du centre social du cours Julien. Il fermera pour cause de travaux pendant 1 mois durant l’été 2017. En raison de ce désagrément notre loyer n’augmentera pas cette année (2016/2017). La convention a donc été renouvelée sans modification par rapport à l’année dernière.

·         Renouvellement des paniers :
Une quinzaine de personne n’ont pas encore informé Laurent de leur intention de renouveler leur contrat (Francesca va les contacter). A l’heure actuelle nous avons 41 petits paniers (contre 60 la saison précédente) et 11 gros paniers (contre 15) qui renouvellent. La situation est donc particulièrement préoccupante. Plusieurs personnes nous quittent car ils ne sont plus satisfaits par les paniers. Il y a en effet eu beaucoup de problèmes de distribution ces dernières semaines. Ces déboires sont principalement dus au manque de main d’œuvre. Sophie, la femme de Laurent notre chef d’exploitation, est en effet obligée de préparer les paniers bénévolement car Laurent n’arrive pas à tout faire.

·         Sondage et document pour recruter des nouveaux paniers :
Francesca va préparer un sondage pour connaître les raisons qui poussent les amapiens à ne pas renouveler leur contrat. Julien le mettra en ligne. Un texte pour inciter à prendre un panier chez nous va être refait.

·         CA de Coups d’Pousses, suite :
Notre AMAP va adhérer à l’association coups d’Pousses (montant de l’adhésion 60€). Le Compte Rendu du CA va être publié sur le Blog (par Maxime). Un mail avec les questions qui n’ont pas trouvé de réponse pendant le CA va être envoyé à Simon, le président de CDP (par Maxime).

·         Journée pédagogique du 22 septembre :
Une trentaine de personnes sont venues. L'équipe du verger a fait un travail remarquable en installant la totalité de l'arrosage, reste plus qu'à Jérémie de vérifier s’il y a des fuites.
Les oignons rouges ont été plantés, environ 7000 plants, ainsi que le remplacement des plants morts   (blette, mâche, épinard, fenouil et navet) par la chaleur sous les serres lors de la plantation.
La clôture à droite du poulailler a été enlevée avec succès, reste plus qu'à passer le tracteur pour enlever le reste de grillage dans le sol, et à préparer le terrain pour le semis du parcours herbeux.
N'oublions pas les petits qui ont participé au ramassage de vieilles salades pour nourrir les poules. Un vieux vespa (50 spécial) des années 70 pour les connaisseurs, qui dormait depuis quelques années derrière le hangar a aussi été redémarré : le futur moyen de transport de Laurent pour aller dans les parcelles.
La prochaine journée pédagogique aura lieu le samedi 05 novembre 2016 !

·         Pot de changement de saison :
Lundi prochain (10 octobre) nous commençons la nouvelle saison. L’association fournira les boissons, pensez à apporter quelques choses à grignoter. Catherine apportera le jus de pomme.

·         Logo : point reporté à la prochaine réunion

·         Contrat œuf et sort des vieilles poules :
Il y aura des œufs en ce début de nouvelle saison, mais sans nouveau contrat. Le temps de refaire le poulailler et avoir des nouvelles poules plus performantes. Les poules restantes seront, à ce moment la, soit abattues, soit utilisées pour désherber les serres, etc. A la discrétion de Laurent.

 

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 19:10

SYNTHESE DU COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE AVEC LE CA DE COUPS DE POUSSE - 13 SEPTEMBRE 2016 – LA ROUSTIDE

PRESENTS :

3 amapiens de Marseille – 2 amapiens d’Istres – 1 amapien de Nîmes

Laurent Brunet (chef de cultures la Roustide)

Pierre Migot (coordinateur coups de pousse)

Conseil d’administration de Coups de pousse :

Simon (président) (absent la 1ère heure) – Jocelyne (vice présidente) – autres administrateurs : SIVAM du gard, MFR (Maison Familiale Rurale), Sivam LR.

Absents :

Amapiens de martigues

Terres de liens, chambres d’agriculture

Points à l'ordre du jour :

- Projet La Roustide (2h)

- Autres projets de CDP

- Intégration de nouveaux administrateurs

- Révision du budget 2016 et prévisionnel 2017

Déroulé :

Exposé de Laurent sur la situation de La Roustide depuis la reprise et les investissements à faire :

- Besoin de demander 15000€ de prêt bancaire pour couvrir le renouvellement des poules, l'achat de la nouvelle clôture du poulailler, le renouvellement des bâches et les problèmes d'arrosage.

- Deux ventes extérieures aux paniers ont eu lieu avec de la surproduction : a dégagé un CA de 600€ et ouvre des perspectives pour les couvés (afin qu'ils puissent vendre leur propre production).

- Le remplacement des couvés par des saisonniers a sérieusement imputé le budget de La Roustide → proposition de réfléchir à des contrats aidés.

- Les distributions assurées principalement par Laurent, relayé un peu par Jeremy (le couvé) prennent beaucoup de temps qu'il rattrape le week-end notamment avec le tracteur qu'il est le seul à savoir conduire.

- Problèmes qui subsistent : les chasseurs ne sont toujours pas venus installer les pièges à renard pour préserver les poules, Laurent n'a pas encore trouvé d’abattoir pour les poules de réforme (ses contacts n'ont pour l'instant pas été satisfaisants) et pas d'arrivée de couvé en octobre malgré le nombre de plantations à faire pour couvrir la saison d'hiver.

Hypothèse d'explication du problème de recrutement des couvés par Pierre Migot :

- le départ de Jocelyne et Jean-François a été trop précipité en l'absence d'arrivées de couvés confirmées.

- le maraîchage n'est pas ce qui attire le plus en agriculture aujourd'hui.

- les couvés ne peuvent dégager de revenus puisque le fruit de leur travail est destiné à livrer les paniers qui font fonctionner La Roustide ce qui pose problème aux personnes en fin de droit chômage ou au RSA → là encore, proposition d'envisager des contrats aidés.

- communication à revoir par CDP pour être mieux compris des couvés (grosse exploitation et 250 paniers à fournir peut sembler lourd à porter).

Retour des AMAPs :

- Nîmes a remarqué qu'il y avait beaucoup de variétés dans les paniers mais moins de quantité et peut-être moins de fraîcheur. Ils précisent qu'ils s’étaient posé les mêmes questions l'année dernière.

- Marseille pose la question du soutien à La Roustide avec les conditions de travail actuel (bénévolat, nombre d'heures de travail important...) → il est rediscuté des contrats aidés et de la possibilité d'avoir des stagiaire de l’AMFR. CDP va y réfléchir, mais souhaite aussi se laisser jusqu'à décembre avant de revoir le projet. Jocelyne fait remarquer que La Roustide a déjà connu des périodes difficiles où nous ne nous étions pas posé la question du soutien.

- Question autour de la double casquette de Jocelyne (vendeuse du matériel en tant qu’ancienne exploitante de La Roustide et acheteuse en tant qu'administratrice de CDP) : Jocelyne pense que cela ne pose pas de problème mais que s'il le fallait, elle pourrait démissionner. Simon, le président s'exprime, mais nous n'avons pas compris sa position qui n’était pas très claire.

Discussion :

- Jocelyne rappelle que sur les 210000€ (150 000€ de matériel HT + TVA + 30 000€ d'avance sur culture) qu'elle devait recevoir, moins de la moitié a été payé par CDP et qu'elle a des échéances à tenir (notamment octobre). Pierre Migot annonce qu'une nouvelle campagne de crowfunding est prête à être lancée. Reste la question du choix de la plate-forme (helloasso – kisskissbankbank ? ). Les contre-parties seront notamment assurées par Jean-François sur La Roustide (taille d'arbre, travail avec le mulet ou le cheval...). Simon, le président, se positionne pour faire appel aux politiques.

- Rappel de Pierre Migot : Laurent n'est pas simple chef de culture, il est coordinateur du projet de La Roustide, ce qui implique l'absence de subordination hiérarchique entre eux et l'autonomie de Laurent. Leurs référents est Simon, le président de CDP. Il a confirmé la légitimité de Laurent dans les choix effectués et apporte son soutien.

- Le budget de La Roustide étant sérieusement impacté par l'absence de couvés et les problèmes survenus, les échéances de remboursement des prêts risquent d’être décalées.

- Le meilleur soutien que les amapiens peuvent apporter à La Roustide est de maintenir le nombre de paniers, voirem de l'augmenter un peu pour atteindre les 250 paniers.

Compte rendu à compléter avec celui de CDP puisque nous sommes partis au bout de 2h et que le point sur La Roustide n’était pas fini.

Questions restant en suspens :

- Qui, en dehors de Laurent, est notre interlocuteur à CDP ? Est-il différent en fonction des sujets que nous souhaitons aborder ?

- Décision prise par CDP concernant les conditions de travail sur la Roustide : bénévolat, CDD, contrat aidés → Qu'est-il envisagé sur le long terme ?

- Éclaircir les questions de budget : montants dus à Jocelyne et Jean-François notamment.

- Adhérons-nous ou pas à CDP et si oui, demandons nous à être administrateur ? Quelle-s position-s cela nous donnerait et avons nous envie de la ou les tenir ?

Il semblerait qu'une nouvelle rencontre/discussion avec CDP serait nécessaire avant leur prochain CA fin octobre afin de discuter de tout ça. Qui inviter ? Pierre ? Simon ? Jocelyne ?

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 18:40
Début de la saison 22 : Pot de bienvenu !

Bonjour,

La semaine prochaine, lundi 10 octobre nous commenceront la nouvelle saison de distribution. Pour l'occasion, l'association vous invite à partager un pot. Nous fournirons les boissons, pensez à amener quelque chose à grignoter.

Pour rappel, la prochaine journée pédagogique à la ferme aura lieu le samedi 05 novembre 2016 !

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 16:11

Un message de Christophe, Amapien qui relaie l'info concernant une livraison de poulets bio à Marseille, à commander avant le 13 octobre :

Après le loi travail, les poulets sont de retour mais cette fois c'est Elisa Apostolo qui nous les fournit. Eleveuse depuis à peine deux ans, cette fille d'agriculteurs de la Conf' paysanne installée dans le Var, à Varages, produit des poulets heureux. Bon, je sais ça se discute, mais elle les zigouille quand même pour que nous aussi on soit heureux! (Je sais, c'est dégueulasse!) Sauf que c'est super bon et ces bestioles repoussantes avec bec et crochets vivant au grand air, sont énormes. En bref pensez à inviter des amis dimanche midi avec les oignons de Laurent! Sinon, si vous vivez comme moi avec une végétarienne, vous les coupez et vous cachez les morceaux dans votre appart! (pas con?)
Vous pouvez lui commander avec son mail: elisa.apostolo [at] wanadoo.fr
12 euros le kilo. Commandes avant le 13 octobre pour une livraison le lundi 17 octobre en face de notre AMAP à partir de 19h.
Zou.
Et avant n'oubliez pas d'aller à Notre Dame des Landes le 8 octobre: La bas aussi il y aura du poulet!

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 20:56

1. Retour sur la transmission
La prise en main de la Roustide
Arrivée de Laurent depuis le 18 avril départ de Jean-François et Jocelyne fin juin.
Laurent évoque des difficultés qui ont été plus importantes que prévues notamment liées au matériel vieillissant (panne du tracteur, récolteuse à patates ne fonctionne pas, les bâches sont à changer, des fuites d’eau dans les réseaux d’arrosage), qui a occupé pas mal de temps cet été. Il y a des besoins pour les prochaines journées pédagogiques notamment pour débâcher les serres.


Les cultures :
Laurent a mis en place des cultures en plein champ, plus maîtrisable que les serres. L’espace pour cela est occupé pour l’instant à 70%. Le verger possède des variétés anciennes très bonnes. Les soucis concerne le cerisier (une seule variété et pollinisateur donc ne donnant pas de fruit lui-même). Les vignes et les kiwis sont morts, ils doivent donc être remplacés (à faire à partir de novembre). Des choix de variétés sont à faire (figuiers ?). Il faut qu'au printemps l'arrosage du verger soit installé et que soit mis en place le fumier. Il reste 2 parcelles, non exploitées, mais très lointaines, elles ne peuvent pas être utilisées en maraîchage. Hypothèse plausible : on y met des cultures pérennes (artichaut par exemple) ou des céréales (pour les poules, pour éviter d'en acheter tel qu’actuellement).


Coup d’Pousses (CDP) et les couvé-e-s :
Le gros besoin actuel est la main d’œuvre qui n’est pas assez nombreuse sur l’exploitation.
Actuellement, la Roustide produit 236 paniers, ce qui nécessite 4 salarié-e-s à temps plein. C'est la compagne de Laurent qui prépare les paniers depuis fin juin sans être pour autant salariée. Il n’y a, pour l’instant, qu’un couvé, dont le projet concerne l’arboriculture et non le maraîchage. Le calendrier de production est à jour mais si les couvé-e-s n’arrivent pas rapidement, il sera décalé...


Pierre de CDP reçoit et sélectionne les candidats pour recruter les couvé-e-s. Laurent devra s’y impliquer aussi, car Pierre n’est pas exploitant actif et donc ne peut pas aussi clairement expliquer les conditions d’une exploitation en maraîchage. Le maraîchage étant une activité particulièrement dure, ingrate, en relation au temps passé versus rémunération, il y a assez peu de candidats.


Fin octobre marque la fin du plus gros des plantations. Après, il y aura moins de boulot. Les coups de main des Amapiens qui ont été nécessaires jusque-là (en dehors des journées pédagogiques) ne pourront pas durer après cette période et ce n'est pas un modèle que nous souhaitons pérenniser.


Le Conseil d’administration de CDP :
La réunion du CA de Coup d'Pousses se tiendra le 13 septembre à 14h à la Roustide en présence de Jocelyne et Jean-François (Jocelyne est vice-présidente) : toutes ces questions y seront évoquées. Des Amapiens pourront y assister en principe. 2 personnes de Nîmes sont volontaires, 3 ou 4 de Marseille. Emilie P et Catherine R, Laurent R, Claire C...


Le CA abordera aussi la question des suites de notre financement participatif concernant les fonds prêtés pour rachat matériel de la Roustide. Laurent souligne que la mobilisation a été exemplaire, c’est une somme énorme qui a été rassemblée.


Il faudrait que la réunion du CA de CDP permette de répondre aux questions suivantes :
Quand arrivent les couvés ? Laurent doit-il embaucher ? Faut-il redéfinir le projet ? Quand et comment aura-t-il du matériel opérationnel et adapté ? Pour quel coût ? Quel rôle et place peut prendre CDP dans le projet et auprès des AMAPs ?


En cette rentrée :
Pour être à l’équilibre, il manque aujourd'hui au moins 25 paniers (le nombre d'amapiens ne pouvant être réduit afin de couvrir les charges fixes tel que le prêt par exemple). Une idée pour attirer de nouveaux Amapiens : se remettre dehors (cours Julien, comme les semaines où le centre social était fermé), car c'est très efficace. Les passants voient les légumes et nous questionnent.


Samedi 24 septembre : journée pédagogique où l’on installera un goutte-à-goutte pour améliorer l’irrigation du verger.


2. Elaboration du nouveau fonctionnement entre l'Amap et Laurent, entre l'Amap et Coup d'Pousses


L’Amap et Laurent gèrent les contrats pour cette saison. À l’avenir nous souhaiterions que CDP s'implique davantage. Ils pourraient s'occuper de la paperasse au moment du renouvellement des contrats (impression, signature, archivage).


3. Renouvellement de saison : organisation et stratégie


Laurent pense que ce n’est pas le moment de baisser les bras, au contraire, et malgré les difficultés il reste très motivé pour poursuivre. En revanche certains points ne peuvent pas durer (essentiellement le manque de main d’œuvre sur l’exploitation ) et doivent être réglés lors du CA de CDP.


Il faudra faire attention cette année à l'approvisionnement, qu'il y ait de tout pour tous et qu’il ne manque pas de légumes pour les derniers arrivants. Laurent rappelle que dans ce cas, il faut le marquer dans le cahier, et le légume manquant sera apporté la semaine suivante.


4. Relation avec le centre social


Il faut organiser un rendez-vous avec la direction et 2 Amapien-ne-s minimum et demander que la convention soit claire sur la question des périodes où le centre est fermé, car l'été prochain, il sera fermé les deux mois d'été pour travaux. Voir avec Mireille si le courrier de renouvellement est arrivé et si elle a les coordonnées de la nouvelle direction.


5. Le logo


On a reçu 4 propositions d’un graphiste. Ce point est reporté.

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 17:40

Voici une petite histoire qui n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd !

Mardi matin dés potron minet, Catherine D, une amapienne de Marseille, moi et mes deux enfants, sommes partis à 5 h du matin de Marseille à la Roustide. A 6h 30, Carmen a mangé un Prince pas bio du tout, et Inaki ronflait encore dans la Citiz. Nous avons bu un café et sommes partis dans les serres avec deux ouvriers agricoles très sympas pour accrocher des filets à haricots verts. C'était détendu et pas difficile. Carmen a accroché des filets aussi. Ensuite nous avons remplacé des bâches à oignons et rencontré Jérémy,un couvé en arboriculture qui donne de son temps sur le maraîchage. On a pris des nouvelles des arbres.

Les enfants ont construit un pont avec Simeon, le fils de 12 ans de Sophie et Laurent Brunet, notre chef de culture.

Pause saucisson et fourme d'Ambert à 10H avec Mohamed et Miloud. Anael le frère de Simeon s'intéresse au tracteur et nous apporte les godets de semis : il a deux ans.

Avec Catherine, on en veut et on nous dirige vers les oignons dont nous raffolons. Il y en a des masses! On se réjouit. Par contre il faut bien les ranger après séchage. J'ai une bonne discussion en les triant par taille avec Laurent qui a été producteur en Amap dès 2004 à la rue de la Loubière. Il a même formé Jocelyne et Jean François à l'époque. Il me raconte ses déboires. Mais pourquoi lui demandais-je n'y a t il pas plus de couvés, c.a.d d'agriculteurs en devenir en maraichage: " Parce que c'est le métier le plus dur du monde. A Coup d'pouces, il en trouve en viticulture, en arboriculture mais " pas pour gratter la terre pour pas un rond.

Je me promène un peu et observe les serres de haricots sous l'arrosage. A côté des poivrons et des aubergines attendent qu'on les ramasse. Catherine part manger des fraises après les enfants pendant que je chaparde des tomates cerises sous une serre. La température monte un peu. Les ouvriers réparent une canalisation d'eau.

Midi sonne. On fait quoi Laurent? On mange… chez Jocelyn…euh non chez Laurent et Sophie où le cadre n' a pas trop changé. Canapé vert, grande table; ânes qui braient!

Et à 13h 30 on fait des semis de concombre sous le hangar avec tous les enfants. C'est Simeon qui nous explique comment faire pendant que son père fait la sieste. Les saisonniers partent aussi après s'être levés à 4 h du matin pour une journée continue.

Les enfants repartent au poulailler et on rentre à Marseille. Les enfants s'endorment. Moi aussi. Catherine accélère dans sa citiz dont elle a fait la pub toute la journée.

On aura passé une super journée, sans nos portables, sans forcer et avec l'idée que si 20 amapiens allaient gratter un peu le sol sec, ou nettoyer des oignons, la Roustide serait sauvée une fois de plus. Et l'agriculture presque.

Christophe Goby, amapien de La Roustide-Cours Julien

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 11:17

URGENT :

la distribution de ce soir va vous inonder de tomates à coulis, donc pensez à amener

DES CABAS ET SACS EN PLUS.

À tout à l'heure.

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 11:33

Le Journal le monde a publié aujourd'hui un article sur la transmission de la Roustide: http://www.lemonde.fr/festival/visuel/2016/07/01/ceuxquifont-dans-le-gard-une-maraichere-bio-prepare-la-releve_4961643_4415198.html

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 11:25
  1. Transmission:

    1. Dernière distribution avec Jocelyne et Jean-François le 20 Juin. On fait un pot de départ. Il doit rester des cubis de vin de l’anniversaire de la Roustide. Il faut communiquer aux adhérents sur la date et leur demander d’apporter des petites choses à manger.

    2. Jérémy CROUZET (orth?), ancien stagiaire à la Roustide, va devenir le premier couvé. Son projet tourne autour des arbres fruitiers. Il va donc s’occuper du verger. Il travaillera quand même au maraîchage au moins 2 jours par semaine. Il commence le 13 juin.

    3. Pierre a lancé une annonce pour trouver des couvés en maraîchage il y a deux semaines. Il a reçu 11 dossiers de candidature.

    4. Depuis 3 semaines, 3 saisonniers travaillent sur l’exploitation pour palier le manque de couvés.

  2. Financement:

    1. Pierre Migot a demandé 20 000 euros à Nîmes Métropole. Cette demande est passée en commission et a reçu un avis favorable. Ce n’est pas sûr qu’on ait la somme entière.

    2. On envisage de faire des demandes à la Fondation de France (qui est un support de plusieurs autres fondations). Concrètement, il faut répondre à des appels à projets qui sont lancés tout au long de l’année. Notre projet rentre bien dans le cadre des projets habituellement proposés. Coup d’pousses a déjà reçu une subvention (pour un autre projet) de la fondation de France l’année dernière, mais cela ne diminue pas ses chances pour le projet actuel.

    3. Coup d’pousses envisage de créer un deuxième numéro de SIRET pour la Roustide. Elle deviendrait une entité bien séparée du reste des projets.

    4. Laurent R. nous fait part du résultat de ses nombreux courriers aux édiles. S. Royal affirme qu’elle a chaudement recommandé notre dossier, pareil pour C. Estrosi. Le chef de cabinet du maire de Martigues s’excuse, quant à lui, de ne pas pouvoir assister à l’anniversaire de la Roustide… Il faut relancer les députés écologistes des deux régions concernées (PACA et Languedoc Roussillon), ainsi que les commissaires européens. La Roustide a été enregistrée sur le registre de transparence de l’UE avant d’en être retirée, car son objet n’est pas suffisamment large ?

  3. Dossier de Presse:

    1. Correction/modification du projet envoyé par Pierre M. Fanette, Emilie, Laurent et Séverine se chargent de fournir une nouvelle version d’ici la fin de la semaine.

    2. il faut qu’on fasse un résumé court pour envoyer par email aux mécènes que l’on sollicite

  4. Communication:

    1. Facebook: il s’agit du compte de Laurent pour donner régulièrement des nouvelles de l’exploitation. Il faut faire une annonce à tous les amapiens pour qu’ils s’abonnent s’ils le souhaitent.

    2. On a décidé d’inscrire Laurent dans la liste de discussion interne (qui comprend les membres actifs). Étant absent lors de la réunion, nous verrons avec lui si cela lui convient ou s'il préfère un autre type de communication avec l'amap. Séverine doit modifier les paramètres pour qu’on puisse plus facilement répondre uniquement à la personne qui écrit et pas seulement à toute la liste.

    3. Il faut faire en sorte que les compte-rendus édités via gmail soient accessibles avec le lien sans avoir besoin de se connecter. On va refaire un essai avec ce compte-rendu.

  5. Logo:

Jusqu'à maintenant, les graphistes qui s’étaient proposés n'ont pas donné suite. Max va demander à son ami Xavier de nous faire quelque chose sur la base du cahier des charges établi il y a plus d’un an et des logos issus du concours.

  1. Points à mettre à l’ordre du jour de la prochaine réunion:

  • organisation des prochaines journées pédagogiques

  • discussion avec Laurent pour savoir comment on gère les différentes tâches liées à la distribution (feuilles de signature, écriture des panneaux indiquant le nombre de légumes par panier, …) et globalement définir la nature de notre partenariat.

  • rediscuter des paramètres de la liste de discussion. Est-ce que c’est mieux que par défaut on réponde à la liste et qu’il faille copier l’adresse de l’expéditeur quand on ne veut répondre qu’à lui, ou qu’on réponde à l’expéditeur par défaut et qu’il faille faire répondre à tous pour répondre à la liste?

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 11:14

Bonjour à tous!
Le restaurant les Ondines, l’Association végétarienne de France, La Fédération nationale des Jardins familiaux et collectifs organisent une soirée Thématique " Mieux vivre et consommer autrement " le Vendredi 1er Juillet 2016 à partir de 17h30 au cinémas Les Variétés.

Au programme de la soirée:

* A partir de 17h30 (espace bar) : Stands d’information et espace de rencontre et de discussions ouvert à tous
* 19h00 à 20h30 (espace bar) : Buffet bio végétarien avec le restaurant associatif Les Ondines.
* 20h30 (salle de projection) : Séance spéciale du Film “Le Potager de mon grand­-père” de Martin Esposito suivie d’un échange avec le public en partenariat avec l’AFV L114
* 22h30 (espace bar) : le dessert !

Le film (tarifs habituels du cinéma) -places en vente dès le lundi 27 Juin en caisse du cinéma-

Repas complet pour 10 € . Réservation indispensable :
Par mail à reservation@lesondines.bio / Par téléphone : 09.73.133.133

Avant la séance, le menu Méli Mélo des mets des Ondines :
- Terrine de Légumes Provençale
- Taboulets Libanais
- Falafels Égyptiens
- Cake Tofu au sésame
Après la séance, le Dessert:
Crumble croquant à la pêche et lait d'amande

Boissons en supplément au bar des Variétés.


"Le Potager de mon Grand‐Père" de Martin Esposito (Durée : 1h20)

Retour aux sources et au rythme des saisons, Martin Esposito redécouvre l’importance et la richesse intergénérationnelle pour apprendre l’agriculture familiale simple et joyeuse avec son Grand-père.

Le film nous émerge dans une histoire d’amour d’un potager qui se construit jour après jour. Une véritable célébration du monde végétal et d’une cuisine végétarienne saine et riche en saveurs.

* * *

L’ Association végétarienne de France partenaire de ce documentaire, en collaboration avec Le Restaurant associatif des ondines, la fédération nationale des jardins familiaux et collectif de Marseille et le cinéma les Variétés, vous invitent à partager une soirée sur le thème de l’amélioration de la santé publique et du mieux vivre et consommer autrement.

Une journée qui sera animée par des acteurs associatifs et citoyens. Elle a pour but de créer des liens pour mettre en œuvre collectivement des initiatives citoyennes locales dans nos territoires.

Cet évènement est placé sous le signe de l’échange et de la convivialité. La journée sera aussi agrémentée de rencontres inter­associatives, d’espace de détente et de discussion libre, d’un coin boissons et restauration bio.

Nous invitons toutes les personnes qui en ont envie, à venir échanger avec nous leurs expériences, leurs savoirs et savoir­-faire, en vu d’initier et de concrétiser des projets novateurs sur les territoires.

C’est l’occasion de revoir notre système, économique, sociétal, politique, environnemental, énergétique, éducatif, en prenant conscience qu’on ne peut pas consommer toujours plus sur une planète aux ressources limitées.

Publié par Guilbert de la Roustide
commenter cet article